[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Enzyme présente dans les tiges et les racines de l’ananas, la bromélaïne bio n’en finit pas de surprendre. D’abord utilisée dans le traitement des œdèmes post‑traumatiques, la bromélaïne bio fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques notamment pour son action anticancéreuse. Le livre récent du Dr Bodin fait le point sur ses multiples capacités dans ce domaine.

Le plus extraordinaire avec la bromélaïne bio est que de nombreuses recherches ont aujourd’hui établi le bien-fondé de son utilisation dans le cancer. De plus, ses actions bénéfiques s’exercent pratiquement à tous les niveaux de la maladie cancéreuse.

Allié des traitements conventionnels

La bromélaïne bio présente des intérêts de tout premier plan dans la maladie cancéreuse comme pour :

• l’action sur la douleur occasionnée par le cancer et ses traitements ;
• l’action sur l’inflammation péritumorale ;
• la prévention des risques de thromboses ;
• la stimulation du système immunitaire ;
• l’aide à la cicatrisation après l’intervention chirurgicale ;
• la prévention des œdèmes et des lymphœdèmes.
• Élimine des toxines du corps
• Anti-cancer
• Renforce le système immunitaire
• Anti-viral
• Anti-inflammatoire
• Contre arthrite et les douleurs articulaires
• Soulage entorses et tendinite
• Soulage les troubles digestifs
• Diminuer l’acidité gastrique
• Aide à la perte de poids durable

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com


Mode d’action sur la tumeur

Étant une enzyme protéolytique, la bromélaïne bio dégrade les grosses molécules de protéines permettant ainsi leur élimination. Par ce mécanisme, une cure de bromélaïne bio pourrait détruire les formations non indispensables de l’organisme : verrues, polypes, nodules, indurations… mais aussi tumeurs malignes. De plus, les cellules cancéreuses sont entourées d’une substance mucoïde qui les cache au système immunitaire et empêche l’action des lymphocytes tueurs de cancer. La bromélaïne bio détruirait cette couche mucoïde exposant les cellules cancéreuses aux défenses immunitaires.

La première étude documentée date de 1972. Les chercheurs ont constaté une disparition de certaines tumeurs et une diminution des métastases. Taussig en 1985 et Maurer en 1988 suggèrent que la bromélaïne bio agit sur les cancers par :

l’inhibition de la croissance tumorale. De plus, la bromélaïne bio diminue la capacité des cellules cancéreuses à migrer en tissu sain.
la stimulation du tumor necrosis factor alpha (TNF alpha). Une étude clinique réalisée sur des femmes atteintes de cancer du sein donne un éclairage sur le fait qu’elle agit en restaurant la cytotoxicité des monocytes contre les cellules cancéreuses, mais aussi en augmentant la production de cytotoxines comme le TNF alpha et certaines interleukines.
la prévention des métastases. La bromélaïne bio diminue le nombre de métastases pulmonaires chez les souris. Il semblerait que la bromélaïne bio détruise une protéine (CD44) des cellules cancéreuses qui sont des molécules d’adhésion leur permettant de s’amarrer sur les parois des vaisseaux sanguins induisant ainsi de nouvelles métastases. Une autre étude montre que la bromélaïne bio réduit le nombre de métastases induites, mais aussi le volume des tumeurs de près de 65 %.
D’autres mécanismes

Aujourd’hui, la recherche a identifié d’autres mécanismes par lesquels la bromélaïne bio exprime son action anticancéreuse comme, entre autres :

la stimulation des défenses immunitaires contre les cellules cancéreuses ;
la désactivation du gène signal Nuclear factor Kappa-B (NF-Kappa-B) qui est pro-inflammatoire ;
l’induction du processus d’apoptose (suicide des cellules cancéreuses).
L’action antitumorale, antileucémique et antimétastatique de la bromélaïne bio a également été démontrée in vivo, chez des souris atteintes de leucémies, de sarcomes, de cancers du poumon, de mélanomes, de cancers du sein et d’ascites cancéreuses. Il y a été noté un taux de survie nettement augmenté (sauf dans les mélanomes) ainsi qu’une diminution du nombre de métastases pulmonaires.

En outre, un article venant d’Angleterre suggère que la bromélaïne bio présente une action directe sur les cellules cancéreuses, sur leur micro-environnement ainsi que sur la modulation des systèmes immunitaire et anti-inflammatoire. La bromélaïne bio, avec son activité protéolytique, pourrait sans doute modifier la teneur en protéines de ce milieu micro-environnement favorisant ainsi la réparation ou la destruction des cellules cancéreuses.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

Les dernières découvertes

Par ailleurs, deux molécules tirées de la bromélaïne bio sont très actives sur le cancer :

La molécule CCZ qui stimule les défenses immunitaires contre le cancer notamment les lymphocytes T.
La molécule CCS qui est capable de bloquer la prolifération cancéreuse.
Ces deux molécules sont des protéases. Et, selon le Dr Tracey Mynott, chercheuse à l’Institut du Queensland (Australie), c’est la première fois qu’est mise en évidence l’action immunitaire de ce type d’enzymes. Selon elle, ces molécules peuvent « bloquer la croissance d’un large éventail de tumeurs, y compris celle du sein, des poumons, du côlon, des ovaires ou le mélanome ». Et elle a ajouté en 2005 que ces molécules « représenteront de fait une manière totalement nouvelle de traiter la maladie et potentiellement une catégorie entièrement nouvelle d’agents anticancéreux ».
La bromélaïne bio, extraite de la tige d’ananas, fait partie de ces remèdes “ tout terrain” de la médecine naturelle qui ont de multiples propriétés et apportent un grand soulagement sans coûter une fortune.

De nombreuses études ont confirmé ces propriétés. Dans une étude publiée en 2002, tous les participants ont ressenti une diminution significative de la douleur qu’ils ressentaient au genou après avoir pris de la bromélaïne bio pendant quelques jours. On la recommande après une opération ou une blessure.

Cette enzyme protéolytique est vendue en pharmacie sous le nom d’Extranase. Mais il faut en prendre de telles quantités que l’on se lasse vite d’acheter deux à trois boîtes par semaine. On peut également la trouver sous une forme plus concentrée mais il faut alors prendre garde que ce soit sous la forme de gélules gastrorésistantes, sinon une grande partie de son efficacité est perdue.

D’autre part, la bromélaïne bio est également reconnue pour diminuer la cellulite incrustée, lors d’une cure accompagnée d’un régime alimentaire équilibré et d’une activité physique régulière.

Conseils d’utilisation de la Bromélaïne bio 500 mg :

En cas d’œdème post-opératoire et post-traumatique, troubles digestifs, douleurs arthritiques, congestion des voies respiratoires, sinusite… Le dosage quotidien est entre 500 mg et 2 000 mg et peut aller jusqu’à 2 000 mg, le tout réparti en trois ou quatre prises. Le traitement dure normalement une dizaine de jours (2 à 4 gélules par jour).

• Pour un effet anti-inflammatoire : prendre la bromélaine bio 400 mg en dehors des repas (trois ou quatre heures avant ou 2 heures après le repas).

• Pour un effet digestif : prendre la bromélaine bio 400 mg pendant les repas.


[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

La Bromelaïne bio un anticoagulant Naturel qui Pourraient Remplacer la Warfarine (Coumadine, Mini-sintrom, Sintrom, Calciparine, Clivarine, Fragmine, Fraxiparine, Héparine, Innohep, Lovenox, Préviscan, Xarelto,Pradaxa, Xarelto, Eliquis).

La coagulation sanguine se déroule en plusieurs stades permettant la formation d’un caillot sanguin. Un anticoagulant est un médicament qui permet de ralentir une coagulation excessive en permettant de fluidifier le sang et en empêchant la formation de ces caillots. Ce traitement nécessite une surveillance. En effet, chaque année en France, les surdosages d’AVK sont responsables de 17.000 hospitalisations.
Les médicaments anticoagulants sont prescrits dans plusieurs situations, comme par exemple lors de phlébite. Les plus utilisés sont les anti-vitamines K, encore appelés AVK, agissent lentement et peuvent être pris sur de longues périodes.

La Bromélaïne bio un anticoagulant et un anti cancer naturel puissant

La Bromélaïne bio un anticoagulant et un anti cancer naturel puissant


La coagulation correspond à la transformation d’une substance liquide en substance plus ou moins solide. Au niveau sanguin, elle se déroule en plusieurs stades permettant la formation d’un caillot sanguin. Un anticoagulant permet de ralentir une coagulation excessive. Il s’agit d’un médicament utilisé sous contrôle médical étroit. Il permet de fluidifier le sang et d’empêcher la formation de ces caillots.

Anticoagulant Naturel pour conserver la santé

La bromelaïne bio, que l’on retrouve dans les tiges d’ananas, peut aider à dégrader les protéines dans le sang qui contribuent à la coagulation du sang et aux caillots. Elle a un certain nombre d’autre bienfaits anti-inflammatoires, et elle est une aide efficace pour améliorer la digestion. Même si de plus amples recherches sont nécessaires, la bromelaïne bio a aussi été utilisée pour traiter l’asthme, l’infection des sinus, les allergies et les cancers.

La Bromelaïne bio est donc un fluidifiant sanguin naturel efficace.

On peut comprendre pourquoi de nombreuses personnes ne tiennent pas à prendre des anticoagulants comme la warfarine. Selon la Clinique Mayo, les effets secondaires de la warfarine incluent des saignements importants, des règles menstruelles importantes, des maux de tête ou de ventre sévères, des douleurs aux articulations, des vomissements de sang ou de matière ressemblant à des graines de café, des contusions, des vertiges, de la fatigue et la liste continue.

Cependant, la warfarine est prescrite pour éviter des problèmes de santé pouvant être fatales, comme les AVC ou les crises cardiaques. De ce fait, il est extrêmement important de consulter un médecin avant d’arrêter l’utilisation d’un fluidifiant sanguin.

Il est toujours important d’être proactif par rapport à votre propre santé et d’en apprendre le plus possible sur tous les traitements disponibles pour un problème de santé. Le plus de savoir vous engrangez, le plus de pouvoir vous aurez. Donc comprendre les possibilités et l’existence d’anticoagulants naturels est bénéfique.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La bromélaïne bio, une enzyme thérapeutique. Originaire d’Amérique du Sud, l’ananas est utilisé depuis plusieurs siècles comme méthode de guérison des plaies, mais aussi comme remède contre la bronchite et certains cancers. Si le fruit est effectivement doté de vertus thérapeutiques, ce n’est qu’en 1957 que les scientifiques ont découvert pourquoi.

L’extrait de Bromélaïne bio, une enzyme aux étonnantes vertus

L’extrait de Bromélaïne bio, une enzyme thérapeutique intéressante
Le Dr Ralph Heinicke, connu pour ses travaux sur le jus de Noni et employé à l’Institut de Recherche sur l’Ananas, découvrit que les tiges de ce fruits contenaient une grande quantité de bromelaïne bio, aussi appelée broméline bio, une enzyme protéolytique. Cela signifie qu’elle aide l’organisme à digérer les protéines, en les découpant en petits morceaux et en les rendant inactives. Par conséquent, elle est capable de détruire les protéines néfastes pour notre santé. De plus, la broméline bio ne se dégrade pas lorsqu’elle arrive dans notre système digestif, contrairement aux autres enzymes, ce qui qui fait qu’elle dispose encore de tous ses bienfaits lorsqu’elle se diffuse dans notre organisme.

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

L’ananas stimule la digestion

Si vous souffrez de spasmes intestinaux, de gaz ou de problèmes digestifs, un ananas en dessert peut vous aider à mieux digérer. La bromelaïne bio contenue dans le fruit aide à diminuer l’acidité gastrique, absorbe les gaz pour réduire les flatulences. Vous pouvez donc consommer de l’ananas en dessert ou comme jus de fruit.

Un anti-inflammatoire naturel

Etant donné que la broméline bio ne se dissout pas dans le système digestif, elle est absorbée par le sang et permet la régulation de la synthèse des prostaglandines, métabolites responsables des effets inflammatoires. Par conséquent, cette enzyme permet de lutter contre les inflammations suite à une maladie, une allergie ou un choc. Elle réduit également le risque d’œdème.

En cas de tendinites, arthrose ou rhumatismes chroniques, la bromelaïne bio peut soulager les douleurs articulaires. Une synthèse de 12 études a démontré l’efficacité de cette enzyme pour traiter les gênes liées à ce type de maladie. Certaines analyses ont même révélé que l’extrait de broméline bio est plus efficace que les anti-inflammatoires vendus en pharmacie.

Une alliée contre la cellulite

L’ananas fait partie des fruits vivement conseillés durant un régime pour ses vertus amincissantes. Ces dernières existent justement grâce à la présence de bromélaïne bio, qui agit sur plusieurs causes de la cellulite. Tout d’abord, ce sont les fibres collagènes, qui emprisonnent les cellules graisseuses, qui sont à l’origine de l’effet peau d’orange de la cellulite. Or, l’enzyme aux multiples bienfaits détruit ces fameuses fibres, empêchant alors le stockage des graisses à des endroits du corps très adipeux comme les cuisses ou le ventre.

L’extrait de Bromélaïne bio, une enzyme aux étonnantes vertus

La broméline bio, une alliée minceur reconnue © weightlossalphabet.com
Par ailleurs, l’ananas possède des vertus diurétiques et permet ainsi de lutter contre la rétention d’eau, elle aussi responsable de la cellulite.

Cependant, la bromelaïne bio n’est pas un ingrédient miracle, elle représente un atout supplémentaire durant votre cure amincissante, mais ne se substitue en aucun cas à une alimentation équilibrée et à la pratique régulière d’un exercice physique. Elle ne dégrade pas les graisses, uniquement les fibres qui les emprisonnent, dans certaines parties du corps.

Un cicatrisant efficace

Avec son fort pouvoir cicatrisant, la bromélaïne bio peut soigner tous les « bobos » du quotidien comme les brûlures, les écorchures ou les plaies. Elle doit cette qualité à ses nombreuses substances nutritives et son action stimulante sur la circulation sanguine.

Le Dr Bronstein a prouvé ces vertus lors d’un essai clinique sur 146 boxeurs. Parmi eux, 58 sportifs ont pris de la bromélaïne bio 4 fois par jour. Résultat : leurs ecchymoses ont disparu en 4 jours, alors que les autres ont gardé les marques de combat bien plus longtemps.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer


Une aide pour les patients atteints de cancer

La bromelaïne bio n’empêche pas le cancer mais pourrait ralentir sa progression. Les premières découvertes à ce sujet remontent à 1972, mais il existe depuis d’autres études qui démontrent ces capacités.

Prendre des doses élevées de cette enzyme, pendant plusieurs mois, a déjà conduit à la rémission de tumeurs malignes, avec peu d’effets secondaires. Cependant, les études ne suffisent pas à prescrire la bromélaïne bio comme substitut complet aux traitements oncologiques. Néanmoins, les médecins conçoivent de la conseiller aux personnes atteintes de cancer comme traitement supplémentaire. Avec ses qualités anti-inflammatoires, analgésiques et immunostimulantes, cette enzyme permet de diminuer certains troubles dus à la maladie.

Le cancer est un terme générique qui regroupe plusieurs types de tumeurs malignes. Le type de cancer est basé sur la partie du corps et le type des cellules où le cancer s’est développé pour la première fois. Les endroits les plus courants pour développer le cancer sont la peau, les poumons, les seins, la prostate, le côlon et le rectum.
Il existe trois principaux types de cancers : les cancers qui se développent dans les cellules épithéliales appelés carcinomes (80 à 90% des cas), les cancers qui se développent dans les cellules du sang et du système lymphatique appelés leucémies et lymphomes (7% des cas) et les cancers qui se développent dans les cellules du tissu conjonctif appelés sarcomes (1% des). Le cancer peut parfois se développer dans d’autres types de cellules, mais cela reste rare (1).

En complément des traitements conventionnels contre le cancer, pour parfaire leur action et améliorer les chances de guérison, certains compléments peuvent être administrés. La Bromelaine bio en particulier a prouvé son efficacité et s’est avérée très puissante dans la destruction de la membrane lipidique des cellules cancéreuses. Un mécanisme d’action des plus intéressants…

En effet, de nombreuses recherches scientifiques se sont penchées sur l’étude de cet enzyme aux vertus anticancéreuses. Les résultats étaient très concluants : la Bromelaine bio serait un adjuvant exceptionnellement efficace aux traitements chimiothérapiques traditionnels, du fait de son niveau de tolérance et de son assimilation totale par l’organisme.

La Bromelaine bio, un allié de poids des traitements conventionnels contre le cancer

Les qualités médicales de l’ananas sont reconnues dans de nombreuses traditions en Amérique du Sud, en Chine et en Asie du Sud-est. Ces qualités sont attribuées à la Bromelaine bio, un mélange de protéases à 95%. Les qualités médicales de la Bromelaine bio comprennent des fonctions anti-inflammatoires, anti-thrombotiques, fibrinolytiques et anticancéreuses.

Les preuves existantes provenant des observations cliniques ainsi que des modèles basés sur les souris et les cellules animales, suggèrent que la Bromelaine bio agit de manière systémique, affectant de multiples cibles cellulaires et moléculaires. Ces dernières années, des études ont montré même que la Bromelaine bio a la capacité de moduler les voies clés qui favorisent la malignité.

Parce que la Bromelaine est une enzyme protéolytique (enzyme de digestion des protéines), elle est capable d’améliorer le fonctionnement digestif et aide à la désagrégation des acides aminés de toutes les protéines, en augmentant les nutriments que vous absorbez lors de leur consommation. Et Parce que les tumeurs ont une couche externe de protéines très épaisse, cette enzyme protéolytique peut aider à décomposer les couches et à exposer les cellules cancéreuses à la défense du système immunitaire. Cette couche de protéines fait partie de ce qui rend le cancer si difficile à traiter, d’où l’importance de consommer de la Bromelaine bio.

Schéma représentatif de l’action de la Bromelaine bio dans la destruction de la membrane protéique des cellules cancéreuse. Encore plus étonnant, dans certains tests traitant le cancer chez les animaux, la Bromelaine a été jugée plus efficace que le 5-fluoracil (5-FU) par rapport à un groupe témoin non traité. Le 5-FU étant un agent utilisé dans le traitement du cancer depuis plus de 40 ans. Le principal problème de cette substance est qu’elle endommage irréversiblement les cellules saines et les tissus en même temps que les cellules cancéreuses. La Bromelaine bio n’a pas seulement été jugée plus efficace mais aussi plusieurs fois plus sûre que 5-FU, car elle présente une cytotoxité sélective. C’est un composé végétal naturel capables de tuer les cellules cancéreuses dans un processus d’auto-désassemblage, appelé apoptose, tout en laissant les cellules saines indemnes.

Les études menées sur la Bromelaine bio et ses différentes actions

Des études récentes suggèrent que l’activité anticancéreuse de la Bromelaine bio est due à son impact direct sur les cellules cancéreuses et leur micro-environnement, ainsi que sur la modulation des systèmes immunitaires, inflammatoires et hémostatique.

En restaurant la cytotoxicité des cellules immunitaires pour combattre les cellules tumorales et en augmentant la production des cytotoxines et des interleukines dans l’organisme, la Bromelaine bio a démontré sans doute qu’elle agit dans l’intérêt de l’organisme. C’est ce qu’une étude clinique réalisée sur des femmes atteintes de cancer du sein a permis de découvrir dernièrement.

La plupart des études in vitro et in vivo sur l’activité anticancéreuse de la Bromelaine bio sont concentrées sur des cellules de souris, cancéreuses et normales, traitées avec des préparations de Bromelaine bio. Dans une expérience conduite par Beez et al, les papillomes de peau de souris induits chimiquement ont été traités avec de la Bromelaine bio et ils ont observé qu’elle réduisait le volume de la tumeur et causait la mort de cellules apoptotiques.

La Bromelaine bio a montré aussi une efficacité anti-métastatique. Elle inhibe l’agrégation plaquettaire, la croissance et l’invasivité des cellules tumorales. La Bromelaine bio contient divers composants tels que les protéinases, les peroxydes, les phosphatites, les inhibiteurs de la protéase et le calcium. Ces composants pourraient de plus, contribuer aux variations des activités pharmacologiques de la Bromelaine bio.

Elle est composée principalement de deux enzymes très actives sur le cancer :

– La protéase « CCS » qui bloque la prolifération des cellules cancéreuse.
– La protéase « CCZ » qui module les lymphocytes B et T et ainsi renforce le système immunitaire contre le cancer

Ces enzymes peuvent entre autres, freiner la croissance d’une large gamme de tumeurs et plus précisément celles du sein, du côlon, des poumons, des ovaires ou encore des mélanomes.

Où trouver de la bromélaïne bio ?

La broméline bio est présente dans la tige de l’ananas et en faible quantité dans le fruit. Vous pouvez consommer de l’ananas mais vous n’en retirerez pas tous les bienfaits de l’enzyme. Selon la nature du problème à traiter, vous pouvez l’acheter sous forme de gélules, de crèmes ou de pansements médicamenteux.

Vous pouvez la trouver en pharmacie, parapharmacie et sur internet sur www.biologiquement.com. Concernant les doses à prendre, il est recommandé de ne pas dépasser 3 à 4 gélules par jour et de les prendre entre les repas. Sauf si vous avez des soucis de digestion, le mieux reste alors de les avaler avant de manger.


[Total : 1    Moyenne : 4/5]

Autres noms : bromélase, bromélaïne, protéase, enzyme protéolytique, extrait d’ananas.

Indications

Efficacité possible

Voie interne – Réduire l’inflammation causée par une chirurgie ou un traumatisme.

Voir la légende des symboles

Efficacité incertaine

Voie interne – Soulager l’arthrose; traiter la rhinosinusite; faciliter la digestion.
Voie externe – débrider l’escarre causée par une brûlure, accélérer la guérison des blessures.

Usage reconnu

Voie interne – Traiter l’oedème postopératoire et post-traumatique, particulièrement dans les sinus.

Posologie

Par voie interne

Oedème postopératoire et post-traumatique, troubles digestifs, douleurs arthritiques, sinusite.

Prendre de 125 mg à 500 mg, 3 fois par jour.

– Pour soulager les troubles digestifs, prendre la broméline bio aux repas. Pour toutes les autres indications, il est préférable de la prendre entre les repas.

– Pour l’oedème postopératoire et post-traumatique, le traitement dure normalement une dizaine de jours.

– Privilégier les suppléments qui affichent leur degré d’activité enzymatique, par exemple, 2 000 UCL (unité de coagulation du lait) par gramme (voir la section Sur les tablettes).

Par voie externe

Blessures cutanées

Il existe dans le commerce des préparations à base de broméline bio (des crèmes, des onguents, des pansements médicamenteux, etc.) destinées à accélérer la guérison et la cicatrisation des blessures cutanées. Suivre les indications du fabricant.

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Description de la broméline bio

La broméline bio est constituée d’un groupe d’enzymes présentes dans l’ananas (Ananas comosus). La broméline fait partie de la famille des enzymes protéolytiques, qui inclut notamment la trypsine et la papaïne. Ces enzymes ont la propriété de faire cailler le lait et, lorsqu’elles sont prises en même temps qu’un repas, de digérer les protéines.

La broméline bio tire son nom de « broméliacées », la famille botanique à laquelle appartient l’ananas. Elle peut être extraite du jus de l’ananas frais ou, ce qui est le cas de celle qui se trouve sous forme de supplément, de la tige de la plante. On s’en sert comme additif alimentaire pour attendrir la viande ou comme agent de texture. En tant que supplément alimentaire, elle est offerte soit seule, soit en association avec d’autres enzymes ou des plantes digestives.

Contrairement à d’autres enzymes qui sont dégradées dans le système digestif, la broméline bio est partiellement absorbée par l’organisme et passe dans le sang. Elle exerce ainsi une activité systémique : elle inhiberait la production des prostaglandines qui causent l’inflammation, éclaircirait le sang et aurait un effet bénéfique sur le système immunitaire. Les mécanismes par lesquels elle déploie son action thérapeutique ne sont pas encore totalement élucidés.

Historique de la broméline bio

Originaire d’Amérique du Sud, l’ananas était déjà employé en application externe par les autochtones des Caraïbes pour accélérer la guérison des plaies, propriété qui a ensuite été attribuée à l’action de l’enzyme de ce fruit. Les Mexicains employaient l’ananas pour traiter la bronchite, les Vénézuéliens pour soulager l’irritation de la gorge et, dans certaines tribus brésiliennes, on s’en servait comme décongestionnant. Aujourd’hui encore, en médecine traditionnelle, à Hawaï, au Japon et à Taiwan, on utilise le latex (la sève) des tiges d’ananas pour nettoyer les plaies et les brûlures et accélérer leur guérison, ainsi que pour faciliter la digestion et pour traiter certains cancers.

Au XIXe siècle, les Européens répandirent la culture de l’ananas un peu partout dans les tropiques. C’est à ce moment que le fruit fit son apparition à Hawaï, où se trouve aujourd’hui le Pineapple Research Institute.

Bien que la composition chimique de la broméline bio soit connue depuis 1876, ses propriétés thérapeutiques n’ont éveillé l’intérêt des scientifiques qu’à partir de 1957. C’est cette année-là que Ralph Heinicke, alors à l’emploi du Pineapple Research Institute, découvrit que les tiges des plants d’ananas, jusque-là considérées comme de simples résidus de production, étaient riches en cet enzyme. Dès les années 1960, les Européens se sont intéressés à la broméline bio. Aujourd’hui, elle est utilisée sur ce continent pour accélérer la guérison après une intervention chirurgicale ou une blessure sportive ainsi que pour soigner la phlébite et la sinusite.

Depuis plus de 30 ans, la broméline bio et d’autres enzymes ayant les mêmes propriétés sont utilisés par l’industrie alimentaire pour attendrir la viande.

Sources alimentaires de broméline bio

L’ananas frais est la principale source de broméline bio. L’ananas en conserve n’en renferme pas, car le procédé de transformation utilisé détruit cet enzyme sensible à la chaleur. Il n’est pas certain que le jus d’ananas du commerce en renferme, étant donné qu’on le chauffe lui aussi pour favoriser sa conservation.

Recherches sur la broméline bio

Note. Beaucoup d’études sur la broméline bio ont été effectuées en Europe au cours des années 1960 et 1970 et ne sont pas accessibles dans Medline. Beaucoup d’entre elles sont cependant citées et résumées dans 2 synthèses parues en 19961 et en 20032 et dont les textes complets (en anglais) sont accessibles gratuitement dans Internet.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

Inflammation, oedème

Efficacité possible Inflammation postopératoire ou post-traumatique. De nombreuses études menées en Europe et publiées au cours des années 1960 et 1970 ont porté sur les effets de suppléments de broméline bio dans la réduction de l’inflammation causée par des chirurgies (dentaires, buccales, épisiotomie, cataracte), des hématomes et des contusions1-2. L’ensemble de ces données, confirmé par quelques essais concluants plus récents3-5, permet de croire que la broméline bio, seule ou associée à d’autres enzymes, peut être efficace pour soulager l’inflammation et la douleur, ainsi que pour accélérer la guérison des plaies.

En ce qui concerne les entorses à la cheville, 2 essais ont donné des résultats positifs6,7, mais une étude comparative à double insu avec placebo n’a pas été concluante8.

Par ailleurs, au cours d’une étude comparative publiée en 2002, la broméline bio (900 mg) n’a pas été plus efficace que l’ibuprofène ou un placebo pour prévenir la douleur ou améliorer le temps de récupération après des exercices répétitifs9.

Note. Le Phlogenzym®, un produit fabriqué en Allemagne, contient 90 mg de broméline bio, 48 mg de trypsine (un enzyme d’origine animale) et 100 mg de rutine (une substance qui a des effets protecteurs sur les capillaires). Il a fait l’objet de 2 études cliniques dont les résultats prometteurs au chapitre de l’oedème sont probablement attribuables à la synergie entre ses différents ingrédients10,11. Associé à des conseils nutritionnels et de l’acupuncture, ce produit semble avoir contribué à améliorer la mobilité et la qualité de vie des patients souffrant d’une tendinite de l’épaule, de façon plus marquée qu’un traitement à base d’exercices incluant un placebo12.

Usage médical. Selon les auteurs d’un rapport portant sur l’efficacité et la sécurité de la broméline bio, celle-ci pourrait s’avérer utile en chirurgie plastique afin de réduire la douleur, l’inflammation et l’oedème des patients13. Selon un rapport répertoriant 250 cas de brûlures au 2e et 3e degré, l’application d’un pansement à base de broméline bio (Debridase®) permet de débrider, sans intervention chirurgicale, l’escarre qui se forme sur ce type de plaies14.
Usage reconnu La Commission E allemande a approuvé l’usage de la broméline bio pour traiter l’oedème postopératoire et post-traumatique, particulièrement des sinus nasaux et paranasaux.

Autres usages

Efficacité incertaine Arthrose. Bien que plusieurs essais cliniques sur la broméline bio seule et sur des produits contenant plusieurs enzymes, dont de la broméline bio (Phlogenzym®, Wobenzym®), aient donné des résultats prometteurs, l’ensemble de la preuve n’est pas assez convaincant selon les auteurs de 3 synthèses15-17 : courte durée des études (de 3 à 6 semaines), manque de puissance statistique et faible qualité méthodologique de certains essais, notamment. Les dosages utilisés ont varié de 540 mg à 1 890 mg de broméline bio par jour.

Depuis, un essai comparatif d’une durée de 6 semaines a été publié. Le produit Phlogenzym® a été au moins aussi efficace que le diclofénac, un anti-inflammatoire non stéroïdien, pour soulager les symptômes de l’arthrose de la hanche (90 sujets)18. En revanche, la broméline bio seule (800 mg par jour) n’a pas donné de meilleurs résultats qu’un placebo auprès de 47 sujets souffrant d’arthrose du genou, durant un traitement de 12 semaines19.

Efficacité incertaine Rhinosinusite. Cette affection, qui cause une inflammation et un oedème des sinus, est douloureuse et difficile à traiter, notamment lorsqu’elle est chronique. D’après plusieurs essais publiés au cours des années 196029-33, la broméline bio peut être utile comme traitement adjuvant pour soulager certains symptômes comme l’inflammation et le mal de tête, par exemple24. Leur méthodologie laisse cependant à désirer.

Au cours d’une étude d’observation menée en Allemagne et publiée en 2005, on a comparé l’effet de la broméline bio seule, d’un traitement standard et d’un traitement combiné (broméline bio et traitement standard). La durée respective des symptômes de la rhinosinusite aiguë a été de 6,6 jours, 7,9 jours et 9 jours25.

Efficacité incertaine Troubles digestifs. Bien qu’il n’existe pas d’essais cliniques démontrant que la broméline facilite la digestion, on sait qu’elle a cet effet, car elle est constituée d’un groupe d’enzymes qui ont la propriété de digérer les protéines et de faire cailler le lait. Les dosages recommandés par les naturopathes varient selon les symptômes des patients et se situent entre 200 mg et 2 000 mg par jour, en 4 doses divisées, en mangeant26.

Divers. Au cours de 5 essais sur des humains, on a observé que la prise de broméline bio augmentait l’absorption de certains antibiotiques1,27-31. Une étude n’a cependant pas donné de résultats concluants à ce chapitre32.

Selon un essai préliminaire sans placebo sur 8 sujets33, la prise (voie interne) de broméline bio pourrait être efficace pour traiter le parapsoriasis, une affection de la peau.

Les chercheurs et les cliniciens s’intéressent à l’effet bénéfique des enzymes protéolytiques en traitement adjuvant du cancer. Des données prometteuses indiquent que ces enzymes pourraient prolonger la durée de vie de patients cancéreux et réduire les effets indésirables des traitements : nausées, maux de tête, perte d’appétit, fatigue, etc. La broméline bio n’a cependant pas fait partie des traitements adjuvants testés : les sujets prenaient généralement un mélange de trypsine, de chymotrypsine et de papaïne34.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Originaire du Brésil et du Paraguay, l’ananas bio contient une enzyme magique : la bromélaïne bio. Douleur, arthrose, surpoids, ballonnements, douleurs digestives… Elle est bonne pour tout !

L’ananas bio aide à digérer

Ballonnements, douleurs abdominales, flatulences, spasmes… L’ananas bio est un bienfaiteur pour la digestion.
D’après le Vidal des plantes , le fruit vert stimule l’appétit et est efficace en cas de mauvaise digestion. Le fruit mûr diminue l’acidité gastrique et réduit les flatulences.
Mode d’emploi selon le Vidal : 4 gélules de poudre dosées à 500mg avec un grand verre d’eau.
Attention : Le fruit et le jus d’ananas bio sont déconseillés chez les enfants de moins de 6 ans puisque leurs muqueuses digestives peuvent être irritées par l’action de la bromélaïne bio.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

Un anti-inflammatoire naturel

La bromélaïne bio présente en grandes quantités dans la tige de l’ananas bio (un peu moins dans le fruit et le jus) est un anti-inflammatoire naturel.
“Elle est partiellement absorbée par l’organisme et passe ainsi dans le sang. A ce niveau, elle va réguler la synthèse de prostaglandines” explique le Dr Luc Bodin, médecin auteur du livre Les miracles de la bromélaïne bio. Précisément, elle va bloquer la sécrétion des prostaglandines de type 2 pro-inflammatoire, ce qui lui procure ses actions anti-inflammatoires, antalgiques et anti-oedémateuses. Elle stimulerait aussi peut-être la sécrétion des prostaglandines de type 1 et 3 qui ont des activités anti-inflammatoires. Mais cela reste à démontrer.

Tendinites, arthrose, arthrite… il diminue les douleurs !

“L’action anti-inflammatoire de la bromélaïne bio diminue l’œdème, résorbe la chaleur et la rougeur locale et calme la douleur” explique le Dr Luc Bodin, médecin spécialiste en médecine naturelle.
Voilà pourquoi cet enzyme disponible dans la tige de l’ananas bio est reconnue comme efficace contre les tendinites, les arthroses, les arthrites et les rhumatismes chroniques. En 2004, une synthèse de 12 études* a démontré que la prise de bromélaïne bio pouvait soulager les symptômes de l’arthrose du genou ou de l’épaule (douleur, raideur…). Lors de certaines analyses, elle se révélait même plus efficace que les anti-inflammatoires non stéroïdien classique, comme le diclofénac (Voltarène®, Xenid®). Les doses quotidiennes prises allaient de 60mg à 1890mg.

Un fruit miracle pour maigrir ?

On prête depuis longtemps des vertus minceur à l’ananas bio.
Pourquoi ? Parce que la bromélaïne bio qu’il contient détruirait les fibres collagènes qui emprisonnent les cellules graisseuses ce qui participe à leur élimination. Elle favoriserait aussi l’élimination de l’eau qui est retenue au niveau de la cellulite. Cependant, ce n’est pas un aliment miracle. Comme l’explique le Dr Luc Bodin, “il est vrai que la bromélaïne bio peut contribuer à la perte de poids et de la cellulite mais il est faux de dire qu’elle pourra y arriver seule. Il est indispensable d’y associer un régime alimentaire restrictif en calories et une augmentation de l’activité physique pour espérer obtenir un résultat. Car la bromélaïne bio ne dégrade pas les graisses.”

Pour cicatriser plus vite

Brûlures, plaies, cicatrices, ulcères variqueux… La bromélaïne bio présente dans l’ananas bio a démontré son pouvoir cicatrisant.
“Cette action serait due à une amélioration de la circulation sanguine et ainsi une augmentation des apports en substances nutritives au niveau des plaies” explique le Dr Luc Bodin dans son livre Les miracles de la bromélaïne bio. Un essai clinique* mené sur 146 boxeurs a démontré que les 58 qui avaient pris de la bromélaïne bio 4 fois par jour avait vu disparaitre leurs ecchymoses en 4 jours. 16 autres ont eu besoin de 8 à 10 jours pour une guérison complète. Mais le résultat est bien là !

Il faut y penser en cas de sinusite et de bronchite !

On ne le sait pas toujours mais la bromélaine bio contenue dans l’ananas bio dispose d’un effet mucolytique.
Comme l’explique le Dr Luc Bodin elle peut “fluidifier les sécrétions nasales, sinusales ou bronchiques lors des infections ce qui facilite leur évacuation”. Une étude publiée en 1967* portant sur 48 sujets souffrant d’une sinusite modérée à sévère a démontré que la prise de bromélaïne bio pendant 6 jours, en plus d’un traitement classique, permettait de réduire l’inflammation nasale de 83% (contre 52% dans le groupe placebo) et de dissiper les difficultés respiratoires chez 78% des patients (contre 68% dans le groupe placebo).

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Un fruit intéressant contre le cancer

Manger de l’ananas bio peut-il aider les patients atteints de cancer ?

Plusieurs recherches ont démontré l’intérêt de la bromélaïne bio pour lutter contre le cancer. Les premiers rapports de l’administration orale de cet enzyme chez des patients cancéreux datent de 1972. Des doses élevées pendant plusieurs mois ont été associées à des rémissions de tumeurs malignes avec des effets secondaires négligeables. In vitro, il a été montré que la bromélaïne bio pouvait bloquer la croissance des tumeurs cancéreuses*. Pour le Dr Luc Bodin, diplômé en cancérologie clinique, il est certain que même si les études cliniques menées sur l’humain manquent encore pour prescrire la bromélaïne bio comme traitement alternatif du cancer, la diversité de ces effets (anti-inflammatoires, immunostimulants, antalgiques…) présentent un intérêt pour la personne atteinte du cancer. Selon ce spécialiste “il est possible de la conseiller comme traitement adjuvant (complémentaire) à tous les stades de la maladie.”

Hématome, oedème… Il est utile dans les suites opératoires

La bromélaïne bio a démontré son intérêt en postopératoire pour réduire les états inflammatoires et faciliter la résorption des hématomes et des oedèmes localisés.
Dans une étude menée sur 160 femmes* ayant eu une épisiotomie lors de l’accouchement, la prise de 40mg de bromélaïne bio 4 fois par jour pendant 3 jours après l’accouchement a permis de réduire la douleur, l’œdème et l’inflammation chez 90% des sujets (contre 44% dans la groupe placebo). D’autres analyses ont attesté du bienfait de la bromélaïne bio dans les opérations dentaires, nasales, des pieds ou encore de la cataracte.

Comment prendre de la bromélaïne bio ?

La bromélaïne bio est disponible dans le fruit de l’ananas bio mais en très faible quantité.
On la trouve surtout dans la tige d’où elle est extraite pour être proposée sous la forme de capsules ou gélules (de préférence gastrorésistantes), de crèmes, d’onguents ou de pansements médicamenteux. Par voie orale, on recommande d’étaler les prises dans la journée sur 3 à 4 fois (entre les repas de préférence excepté dans le traitement de troubles digestifs). N’hésitez pas à demander conseil en pharmacie.

Bromélaine : les précautions d’emploi

La bromélaine bio est :
– contre-indiquée en cas d’allergie à l’ananas bio
– déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement
– déconseillée aux enfants de moins de 6 ans.
– déconseillée en cas de traitements anticoagulants (risque de surdosage)
– déconseillée en cas de traitements d’antiagrégants plaquettaires comme l’aspirine.
– déconseillée en cas de prises de plantes ou de suppléments ayant une action anticoagulante (ginkgo, acides gras omégas 3…).
A savoir : La bromélaïne bio augmenterait l’absorption de certains antibiotiques comme l’amoxicilline et les cyclines. Il faut donc éviter leur prise concomittante. Demandez conseil à un médecin.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La Bromélaïne bio est une enzyme protéolytique naturelle ou protéase (dont la principale est la broméline bio) extraite des tiges et racines fraiches de l’ananas aux propriétés multiples. L’ananas est une broméliacée d’où le nom donné à cette enzyme.

En tant qu’enzyme protéolytique, la Bromélaïne bio a donc la capacité de digérer les protéines, qu’elles soient d’origine animale ou végétale, par hydrolyse, c’est-à-dire qu’elle coupe les protéines en molécules plus petites et les rend inactives, aidant ainsi la digestion en les découpant en acides aminés, détruisant aussi certaines qui sont néfastes à la santé.

Cette aide peut-être importante pour un organisme ne produisant pas assez d’enzymes digestives, limitant ainsi indigestion, brûlures, flatulences, etc.

La Bromélaïne bio est active à n’importe quel PH et agit aussi bien dans l’estomac que dans l’intestin grêle. Elle joue alors le rôle d’enzyme digestive lors du dysfonctionnement du pancréas.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

En fonction des pathologies, la prise de la Bromélaïne bio se différencie (hors ou pendant les repas).

Les gélules gastro-résistantes ne sont pas scientifiquement plus efficaces puisque le corps va devoir s’occuper de tous les additifs (15 excipients différents peuvent être nécessaires), donc travailler plus avant de pouvoir digérer la Bromélaïne bio. Par ailleurs elles ne pourront être complètement efficaces pour des problèmes digestifs.

Ainsi avec une gélule non gastro-résistante, seule la digestion de la gélule végétale sera nécessaire pour qu’ensuite l’intestin s’occupe de l’assimilation de la Bromélaïne bio. La seule «contrainte», si cela en est une, est de prendre la gélule estomac vide (pour ses propriétés autre que digestives) afin qu’elle arrive entière dans l’intestin où elle pourra être assimilée.

Si toutefois vous utilisez des gélules gastro-résistantes (pour des problèmes autres que digestifs), assurez-vous que celles-ci ne contiennent pas de dioxyde de titane (colorant E171) ainsi que d’autres substances chimiques qui leur donnent leur propriété gastro-résistantes.

Par ailleurs, une gélule d’origine animale (donc protéique) ne peut être utilisée comme contenant car elle serait dissoute puisque la Bromélaïne bio est une enzyme protéolytique.

PROPRIÉTÉS

Anti-agrégeant plaquettaire.
Fibrinolytique directe sur les caillots.
Anti-inflammatoire directe et indirecte.
Anti-tumorale.
Anti-métastasique.
Immunostimulante (induit la production de cytokines).
Escarres, brûlures, engelures (en application à 35% sur base huileuse).
Potentialise l’action des antibiotiques (tétracycline, amoxylline).
Action mucolytique (bronchite, pneumonie).
Action digestive. Remplace avantageusement la trypsine et la pepsine (insuffisance pancréatique).
Ballonnements, flatulences.
Ulcères gastriques.
Œdèmes post chirurgicaux (préventif ou curatif).
Traumatismes sportifs.
Résolution rapide des hématomes.
Thrombose et thrombo-phlébite.
Plaque d’athérome
ETUDES SCIENTIFIQUES
Un essai clinique a été effectué sur 74 boxeurs avec des ecchymoses sur le visage et des hématomes sur les lèvres, les orbites, la poitrine, les bras.
La Bromélaïne bio leur a été donnée 4 fois/jour pendant au moins 4 jours et jusqu’à disparition des ecchymoses.
Un groupe témoin de 72 boxeurs a reçu un placebo.
Chez 58 boxeurs prenant de la Bromélaïne bio tous les signes d’ecchymoses avaient complètement disparu en 4 jours ; les 16 autres ayant eu besoin de 8 à 10 jours pour une guérison complète.
Dans le groupe témoin, seulement 10 sujets ont guéri en 4 jours, les autres entre 7 à 14 jours.
Les résultats d’un essai clinique sur 124 sujets, hospitalisés pour bronchite, pneumonie, broncho-pneumonie, ont montré que la prise de Bromélaïne bio provoquait une diminution de la viscosité du mucus favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires congestionnées.
Elle a été utilisée avec succès comme enzyme digestive après une pancréatectomie dans des cas d’insuffisance pancréatique exocrine et dans d’autres troubles intestinaux.
La Bromélaïne bio en raison de son large éventail de pH exerce son activité dans l’estomac comme dans l’intestin grèle.
Elle est aussi bénéfique dans des cas de déficience en pepsine ou en trypsine. Suite à des expériences sur animaux il a été montré que la Bromélaïne bio guérit les ulcères gastriques.

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer sur la boutique Biologiquement.com

APPLICATIONS

Les domaines principaux d’application sont donc :
Les kystes, les tumeurs et les oedèmes.
Tous les problèmes inflammatoire.
Les problèmes respiratoires et pulmonaire.
La sphère digestive et intestinal.
Tout ce qui concerne le domaine cardio-vasculaire.
La Bromélaïne bio est utilisée en Europe pour favoriser le rétablissement après une opération ou des blessures sportives, aussi bien que pour traiter des sinusites ou des phlébites. Parmi ses autres usages, on retrouve le traitement des maladies veineuses, des contusions, de l’arthrite de la polyarthrite rhumatoïde, de la goutte, des colites ulcératives.
La Bromélaïne bio a la propriété de digérer les protéines.
Les chercheurs attribuent généralement ces effets à son action anti-inflammatoire. Elle pourrait également agir sur les récepteurs physiologiques de la douleur, aurait des propriétés anticoagulantes ainsi qu’une action sur la santé vasculaire (diminue le nombre de crises d’angine de poitrine) et en association avec du potassium et du magnésium, elle peut entraîner une diminution du risque d’infarctus.
Les chercheurs ont conclu que la Bromélaïne bio peut avoir un rôle dans l’activation des réponses immunitaires dans des situations où elle pourrait être déficiente comme cela peut se produire chez des sujets immunodéficients.
La Bromélaïne bio apporte une aide aux malades souffrant de rhumes, d’asthme ou d’une production excessive de mucus dans le système respiratoire. Elle renforce l’action des antibiotiques.
La potentialisation des antibiotiques et d’autres médicaments par la Bromélaïne bio pourrait être due à une stimulation de l’assimilation aussi bien qu’à une augmentation de la perméabilité des tissus malades qui renforcent l’accès des antibiotiques au site de l’infection.
On pense également que l’utilisation de la Bromélaïne bio pourrait créer un accès similaire à des composants spécifiques et non spécifiques du système immunitaire, stimulant ainsi l’utilisation par l’organisme de ses propres ressources de guérison.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

LA BROMELASE OU BROMELAÏNESES BIO PROPRIETES ET ACTIONS THERAPEUTIQUES

L’enzyme Bromélase (ou Bromelaïne bio) a connue ces dernières années une importance croissante, notamment pour ses propriétés anti-inflammatoires et digestives, mais également pour son action reconnue de « ramoneuse des vaisseaux sanguins » ainsi que son action anti-tumorale. L’article que nous vous présentons est issu pour sa plus grande partie de la monographie signée par J.F. Dauphin (Master en Sciences Chimiques et Biochimiques, 2006)
LA PLANTE
L’ananas bio (Ananas comosus) fait partie de la famille des broméliacées. Cette plante est reconnaissable à son fruit particulier qui résulte de l’agrégat des baies de l’inflorescence et de bractées devenues charnues. Elle atteint une taille comprise entre 60 et 120 cm. L’ananas bio ne produit pas de graines mais est cultivé par transplantation de la couronne de feuilles terminales. Son utilisation dans le cadre des régimes amaigrissants est sans doute liée à la présence de son enzyme totale la Bromélase bio.
L’HISTOIRE
L’ananas bio est une plante épiphyte originaire de l’Amérique Centrale. Il a vraisemblablement été importé à Hawaï au 19ème siècle. Il fut ensuite cultivé dans toutes les régions tropicales du monde. Sa culture à Hawaï a périclité dans les dernières années, suite à l’augmentation des coûts salariaux et est désormais concentrée en Amérique du Sud et dans les Philippines.
A côté des usages culinaires bien connus (fruits de tables, jus, sirop et confiseries), l’Ananas bio a été utilisé par la médecine traditionnelle des indiens pour le traitement de troubles aussi divers que la constipation ou la jaunisse.

COMPOSITION
Le fruit contient beaucoup de sucres solubles (mono et disaccharides), d’acides organiques tels l’acide citrique (jusqu’à 8 %) et l’acide malique. La teneur en vitamine C est cependant basse et dépend du “cultivar”.
Le résidu après extraction du jus est riche en caroténoïdes et en un complexe enzymatique : la Bromélaïne bio. L’extraction peut également s’effectuer à partir de la tige et des feuilles.
La Bromélaïne bio est une protéase comportant des groupements Thiols qui est activée par les réducteurs (tel la Vitamine C) et inhibée par oxydants et les métaux.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

ACTIVITE :
L’activité de l’enzyme est déterminée avec différents substrats tels que la caséine et la gélatine. Les différentes unités sont convertibles entre elle suivant la formule:
1 gramme de Bromélaïne bio à 2000 GDU = 4000 unités F.I.P. = 1,5 gramme à 2500 MCU = 16 grammes à 100.000 UR/g = 83350 nK.
Les solutions de Bromélaïne bio se détériorent relativement rapidement par auto-digestion. L’addition de sérum contenant des a 2-macroglobulines permet de bloquer cette auto-digestion.
L’utilisation de différentes méthodes d’analyse et de séparation combinées à permis d’isoler différentes protéases de l’extrait brut.
Ces dernières ont des comportements chimiques variés, (la Bromélaïne bio du fruit est acide alors que celles des tiges sont basiques), avec des activités protéasiques variées, allant de l’hydrolyse d’oligopeptides à celle de substrats de haut poids moléculaire comme l’albumine, la caséine ou l’angiotensine.
C’est à partir de 1957 qu’elle a été utilisée comme agent thérapeutique quand Heinicke l’a découverte dans la tige d’ananas bio.

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES DE LA BROMELAÏNE BIO

LA BROMELAÏNE BIO PREVIENT LA FORMATION DES OEDEMES, REDUIT LES OEDEMES EXISTANTS ET AUGMENTE LA PERMEABILITE TISSULAIRE
Plusieurs équipes ont fourni des preuves significatives de l’efficacité à la fois préventive et curative de la Bromélaïne bio vis à vis des oedèmes provoqués dans différents modèles animaux. Les travaux de C. Netti ( Anti-anflammatory action of proteolytic enzymes ) sont particulièrement intéressants qui comparent l’action de la Bromélaïne bio bio à celle de la Papaïne.
En effet, dans deux modèles d’oedèmes, (carragénine et dextran), la Bromélaïne bio montre une activité significative (41 à 45 % de diminution) alors que la Papaïne ne montre aucun résultat.
De plus, la Bromélaïne bio a montré une efficacité supérieure à l’indométhacine, l’acide acétylsalicylique, l’escine, la phénylbutazone….
De même, la Bromélaïne bio, appliquée de manière intra péritonéale ou orale, a démontré sa capacité à réduire d’autres modèles d’oedèmes (induits par le tissu de coton, l’huile de croton…)
On peut donc en conclure que la Bromélaïne bio augmente la perméabilité tissulaire par une fibrinolyse (dissolution de la fibre) et permet la résorption du fluide de l’oedème dans la circulation sanguine générale.
Ainsi, l’administration simultanée de Bromélaïne bio et d’antibiotiques, d’huiles essentielles ou de teintures mères résulte en une augmentation de la perméabilité tissulaire ainsi qu’une diffusion améliorée.
R.A. Neubauer (A plant protease for potentiation of and possible replacements of antibiotics) a ainsi évalué la thérapie combinée antibiotiques et Bromélaïne bio sur 53 patients hospitalisés pour pneumonie, bronchite, infections à staphylocoques, thrombophlébites, pyélonéphrites et abcès rectaux. Vingt-trois de ces patients étaient réfractaires à une antibiothérapie antérieure; et vingt-deux ont répondu favorablement au traitement combiné (antibiotiques et Bromelase).
Dans tous les cas, l’état général était amélioré, ce qui n’était pas le cas lors de la monothérapie antibiotique.
Une étude clinique en double aveugle sur des patients présentant des sinusites aiguës a montré une inhibition complète de l’inflammation de la muqueuse nasale chez 82 % des patients contre 52 % dans le groupe placebo.

LA BROMELAÏNE BIO MODIFIE LA COAGULATION SANGUINE ET LA FIBRINOLYSE

Les données sur la réduction des oedèmes par la Bromélaïne bio suggèrent qu’elle prend part aux processus hémostatiques comme la prolongation du temps de prothrombine ou la diminution de la concentration sanguine du fibrinogène.
Dans un modèle inflammatoire animal, la Bromélaïne bio augmente l’activité fibrinolytique de manière dose dépendante.
Dans une autre étude, le temps de prothrombine est augmenté par l’administration de Bromélaïne bio alors que l’agrégation des plaquettes induites par l’A.D.P. est diminuée.
Tous ces effets sont dépendants de la dose administrée et clairement reliés à l’activité protéolytique puisqu’une inactivation de l’enzyme les fait disparaître.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

LA BROMELAÏNE BIO PREVIENT L’AGREGATION PLAQUETTAIRE

L’agrégation plaquettaire est une des premières étapes du processus de coagulation et des thromboses.
L’administration orale de la Bromélaïne à des personnes saines, présentant des taux plaquettaires élevés a significativement diminué l’agrégation plaquettaire induite par l’ADP. L’agrégation et l’adhésion des plaquettes aux cellules endothéliales ont été étudiée récemment en détail.
Quand les plaquettes sont incubées avec la Bromélaïne bio avant l’activation par la thrombine, l’agrégation est totalement inhibée. (La Papaïne est nettement moins efficace.)
In Vitro, la Bromélaïne bio réduit en outre l’adhésion de plaquettes activées par la thrombine sur les cellules endothéliales d’aorte bovine. In Vivo, elle diminue la formation des thrombi dans les artérioles mésentériques de près de 11 % et dans les veinules de près de 6 %.

EFFET DE LA BROMELAÏNE BIO SUR LA CROISSANCE TUMORALE

Premières observations sur les effets de la Bromélaïne bio sur les patients cancéreux
Les premiers rapports concernant les effets bénéfiques de l’administration orale de Bromélaïne bio à des patients cancéreux datent de 1972.(G. Gerard : Anti-cancer treatment with bromelain ; HA Nieper : A program for the treatment of cancer ; Taussig : Inhibition of tumor growth in vitro by bromelain)
Des traitements avec des doses relativement élevées pendant plusieurs mois ont fait apparaître des rémissions de tumeurs malignes avec des effets secondaires tout à fait négligeables. Ces rapports doivent être considérés comme des études de cas.
Inhibition de la croissance de tumeurs cancéreuses in vitro
In vitro, la Bromélaïne bio inhibe la croissance des tumeurs cancéreuses. Cette inhibition ne peut être cependant reliée ni à l’activité protéolytique, ni à l’activité peroxydasique. Cette activité fut confirmée par Garbin et Grabowska (Effect of oral bromelain on the impaired immunotoxicity of mononuclear cells from breast cancer patients). La démonstration que la Bromélaïne bio puisse induire la différenciation de cellules leucémiques in vitro fut apportée par Maurer :
(Maurer : Use of bromelain for inhibiting blood coagulation) qui proposa ce phénomène comme origine de l’induction de l’apoptose des cellules ( c’est-à-dire qui donnent un signal de destruction aux cellules malignes ).
Relation entre le risque de thromboses et le risque de métastases
Une association entre le risque de thromboembolie et le cancer a été reconnu depuis plus d’un siècle. Les patients avec des cancers présentant ou non des signes cliniques ont un risque accru de faire une thromboembolie.
Le mécanisme cellulaire est maintenant connu : par contact avec les plaquettes, les cellules tumorales sécrètent une série de facteurs tels le facteur de croissance dérivé des plaquettes (P.D.G.F.), la thrombine, des prostaglandines, … qui induisent l’agrégation plaquettaire. Elles peuvent également endommager la paroi vasculaire, ce qui provoque la congestion de celle-ci avec formation d’un clou plaquettaire et stimulent de ce fait l’ancrage de la cellule tumorale en métastase.
L’administration de Bromélaïne bio par voie orale diminue fortement les métastases de différents cancers chez l’animal d’expérience. La Bromélaïne bio diminue la capacité de ces cellules à migrer à travers une couche matricielle extracellulaire et bloque in vitro la croissance des cellules tumorales.
La Bromélaïne bio clive les protéines CD44 des cellules tumorales ; ces protéines sont des molécules d’adhésion qui permettent l’amarrage de la cellule à la paroi du vaisseau. Les cellules “métastasées” portent le récepteur d’une urokinase activant le plasminogène, qui se transforme en plasmine : cette dernière dégrade la matrice extracellulaire.
Les cellules tumorales sécrètent aussi de métalloprotéines qui leur permettent d’envahir la matrice.
En réduisant l’expression de ce récepteur, la Bromélaïne bio inhibe l’invasion du tissu par la cellule métastasée.
La Bromélaïne bio module les fonctions des cellules immunitaires
La Bromélaïne bio (ainsi que la Papaïne) provoque, in vitro mais également par administration orale, la production en grandes quantités de cytokines qui induisent l’attaque des cellules tumorales. (Les cytokines sont des substances solubles de communication synthétisées par les cellules du système immunitaire ou par d’autres cellules et/ou tissus, agissant à distance sur d’autres cellules pour en réguler l’activité et la fonction.
De plus, les granulocytes (type de globules blancs) réagissent à son action en formant des espèces activées de l’oxygène, également dénommées radicaux libres.
Dans une étude comprenant un petit effectif de donneurs sains et de patients présentant une tumeur mammaire, la Bromélaïne bio, donnée oralement (3000 unités FIP par jour pendant 10 jours) double la capacité des monocytes sanguins des donneurs à tué les cellules tumorales in vitro. (Monocyte : variété de globule blanc.)

PHARMACOCINETIQUE DE LA BROMELAINE BIO
On peut considérer la pharmacocinétique comme l’étude du devenir du médicament dans l’organisme ou encore comme l’étude de l’influence de l’organisme sur le médicament. L’organisme peut réagir vis-à-vis de la molécule qui lui a été administrée en limitant son absorption, en l’inactivant et en l’éliminant par voie rénale, digestive ou pulmonaire.
L’administration orale de la Bromélaïne bio à l’animal d’expérience a pour conséquence une augmentation des niveaux de plasmine (enzyme capable de détruire une protéine) et des temps de prothrombine (test sanguin de la coagulation sanguine) et d’antithrombine.
Près de 40 % de Bromélaïne bio marquée à l’Iode 125, est absorbée dans l’intestin sous forme hydrolysée. Les protéinases similaires à la Bromélaïne bio sont rapidement complexées par des antiprotéases. Dans tous les cas, la molécule protectrice laisse l’activité protéolytique mais cette dernière est diminuée. La demi-vie est de 6 à 9 heures.

Indications de la Bromelaïne
Il existe plusieurs raisons sérieuses pour conseiller une supplémentation en Bromélaïne bio par voie orale et ce dans différents états pathologiques :
– Elle inhibe l’agrégation plaquettaire et module favorablement la synthèse des prostaglandines et minimise le risque d’athérosclérose;
– Elle agit pendant tout le temps de la supplémentation sans signe de développement de tolérance.
– Elle améliore l’efficacité de plusieurs antibiotiques tel que l’amoxyciline et les tétracyclines.
– Elle hydrolise (dissout) les molécules d’adhésion (CD44) des cellules tumorales réduisant de ce fait la fréquence des métastases ; elle augmente le pouvoir destructeur des monocytes vis à vis des cellules tumorales.
– Par augmentation de la perméabilité tissulaire, elle aide à résorber les oedèmes provoqués par les traumatismes.

De ce fait, il semblera utile de prescrire la Bromelase bio dans les cas suivants :
– Cancer et terrain cancérinique
– Rhumatisme et pathologies inflammatoires
– Rétention d’eau, oedèmes et amas graisseux
– Taux plaquettaire important, cholestérolémie

Toxicité aiguë
Des doses orales jusqu’à 10 g/Kg n’ont pas permis de déterminer une DL 50. Par voie intrapéritonéale, la DL 50 est de 37 mg/kg chez la souris et de 85 mg/kg chez le rat.
Aucune réaction toxique immédiate n’a pu être constatée.
Les doses administrées sont largement supérieures (100 fois) à celles données habituellement à l’être humain.
Toxicité chronique
La Bromélaïne bio administrée à la dose de 500 mg/kg par voie orale ne provoque aucune altération dans la prise de nourriture, la croissance, l’histologie cardiaque, rénale ou de la rate.
Sécurité d’emploi :
La Bromélaïne bio est considérée comme non toxique et sans effets secondaires à l’exception de réactions allergiques très rares. Elle peut être utilisée à des doses allant de 300 à 5000 mg pendant de longues périodes sur des pathologies le justifiant.
Les effets thérapeutiques commencent à 500 mg/jour, mais les résultats les meilleurs sont obtenus avec une dose minimale de 1000 mg/jour à prendre une heure avant les repas.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

L’ananas est l’aliment par excellence d’une diète riche en fibres, mais les fibres ne sont pas les seuls éléments dignes d’intérêt que nous apporte l’ananas.

Actuellement, ce qui retient l’attention des spécialistes sont ses propriétés diverses, et en particulier l’une des plus importantes : son effet protecteur face à l’apparition de certaines maladies qui sont associées au cancer, en particulier celles qui se situent au niveau des glandes mammaires, du rectum ou du côlon.

Que trouve-t-on dans l’ananas bio ?

Dans l’ananas, on retrouve des fibres, beaucoup de fibres ! Il contient aussi d’importantes quantités de vitamines, d’acides organiques et de sels minéraux. Mais l’élément le plus important que l’on trouve dans l’ananas est une substance particulière, une enzyme que l’on connaît sous le nom de broméline bio.

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

La bromélaïne broméline une enzyme extraite de la tige d’ananas traitement naturel du cancer

Qu’est-ce que la broméline bio et à quoi sert-elle ?

La broméline bio est un composé naturel que l’on extrait de la tige de l’ananas. On lui accorde une importance fondamentale dans le traitement des maladies associées à certains types de carcinomes, car elle exerce un effet anti-cancer reconnu.

Au cours d’une étude où l’on comparait l’effet de la broméline bio à celui d’un médicament utilisé en chimiothérapie, le 5-fluorouracile, on s’est rendu compte d’après les tests effectués sur des animaux que l’effet anti-cancer de la broméline bio est supérieur à celui du 5-fluorouracile !

Cellule cancéreuse

De plus, le médicament en question fût l’objet d’un débat qui permit de comprendre qu’au lieu d’améliorer la qualité de vie du patient en agissant de façon ciblée sur la maladie, il se charge de rassembler rapidement les cellules divisées sans distinguer les cellules cancéreuses des bonnes cellules immunologiques. Voilà comment il empoisonnerait des cellules non cancéreuses et des enzymes !

D’autre part, la broméline bio étant un composé naturel, elle a une propriété que seuls les composés naturels peuvent avoir : la cytotoxicité sélective, qui permet de tuer les cellules cancéreuses sans que cela n’affecte les cellules saines.

Une enzyme, la broméline bio
Même s’il semble si complexe de parler d’enzymes et de la manière dont elles arrivent dans le flux sanguin, parler de la broméline bio nous permet de comprendre pourquoi cette enzyme est si nécessaire aux fonctions naturelles d’une personne qui a des cellules cancéreuses, et aux fonctions de toutes les personnes en général. Il s’est avéré que la broméline bio est une enzyme qui hydrolyse les protéines (protéolytique) et les transporte dans le flux sanguin et dans le système lymphatique pour participer au fonctionnement du reste de l’organisme.

La question des enzymes et celle concernant la consommation des aliments qui en contiennent, reste encore une espèce de mystère dans le domaine de la médecine. Cependant, on a pu vérifier qu’elles exercent une action réelle et que, outre les enzymes qui se trouvent dans l’organisme, les enzymes systémiques orales se montrent aussi efficaces et sont utilisées dans le traitement de problèmes simples comme les lésions sportives, et dans le traitement d’autres problèmes plus complexes comme les maladies cardiaques, les maladies osseuses et le cancer.

Nos recommandations..
Rappelez-vous de bien suivre votre traitement et de tenir compte des processus et des changements qui s’opèrent dans vos cellules et dans votre organisme. Les enzymes qui aident à combattre le cancer ne sont pas l’apanage de l’ananas. En effet, vous pouvez en bénéficier par la consommation d’aliments riches en vitamine C, et en consommant de l’extrait de curcuma, la feuille de graviola corossol, la racine de pissenlit et la graine de nigelle.

Il est également important d’avoir une alimentation équilibrée, et de consommer en particulier des aliments crus qui aideront l’organisme à produire des enzymes. En effet, si le corps a besoin d’utiliser moins d’enzymes lors du processus digestif, il pourra donc en disposer lors de processus physiologiques plus importants.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Si vous consultez un temps soit peu les sites de médecine naturelle, si vous feuilletez les journaux spécialisés, si vous êtes abonnés à une newsletter sur le thème de la santé par les plantes, vous n’avez pas pu passer à côté de la Bromélaïne bio. Cette panacée issue de la tige d’ananas. Le temps est venu de faire une synthèse de toutes les informations disponibles sur le sujet…

La Bromélaïne bio est l’enzyme contenue dans la tige d’ananas
Ananas

Définition

La Bromélaïne bio est une enzyme (c’est-à-dire un composé facilitant une réaction chimique) protéolytique (c’est-à-dire qui découpe les protéines en molécules plus petites) issue de l’ananas et particulièrement de sa tige dans laquelle elle est très concentrée.

L’ananas, en botanique, fait partie de la famille des Broméliacées, d’où le nom de la principale enzyme qu’il contient : Bromélaïne bio.

La bromélaïne broméline traitement anti-cancer naturel extrait de la tige d’ananas

La bromélaïne broméline traitement anti-cancer naturel extrait de la tige d’ananas

Quels sont ses bienfaits ?

Ils sont nombreux

– Protéolytique : nous l’avons vu ci-dessus, vertu particulièrement intéressante pour « ronger » toutes les formations surnuméraires dans l’organisme : polypes, kystes, tumeurs, verrues, fibromes

C’est si vrai que dans les plantations d’ananas, le contact répété avec la sève riche en Bromélaïne bio efface les empreintes digitales des ouvriers

– Anti-inflammatoire : en agissant sur la production de prostaglandines pro-inflammatoires

– Antalgique : en agissant sur la bradykinine, impliquée dans le mécanisme de la douleur, et de manière dose-dépendante (plus on en consomme, plus ses effets sont importants)

– Anti-œdémateuse : particulièrement indiquée en cas de cellulite associée ou non à une obésité et une rétention d’eau

– Immunostimulante

– Cicatrisante

– Anti tumorale

– Anticoagulant

– Etc

Au vu de ces vertus, on l’utilisera donc :

– En post-opératoire : elle permettra de résorber les œdèmes, réduire les hématomes, soulager la douleur, diminuer l’inflammation, accélérer la cicatrisation (de nombreuses études quant à la supplémentation en Bromélaïne bio existent en chirurgie dentaire, ophtalmique, esthétique… )

– En cas de brûlure, plaie, traumatismes ostéo-articulaires (foulures, entorses…)

– En rhumatologie, la Bromélaïne bio a démontré son efficacité sur les tendinites, arthroses, poussées d’arthrite (lire à ce sujet les résultats de l’étude randomisée en double aveugle sur l’efficacité de la Bromélaine bio face au Diclofénac (http://www.systemicenzymesupport.org/references/akhtar2004.pdf )

– Dans tous les cas d’inflammation ou de maladie inflammatoire

– En cas de phlébite, athérosclérose, hypertension

– En cas de régime amaigrissant

– Enfin, elle devrait toujours être associée à la prise d’antibiotiques dont elle améliore l’absorption et dont elle potentialise l’efficacité

Cas particulier de la Bromélaine bio en supplémentation des traitements cancéreux

De très nombreuses recherches ont lieu actuellement dans ce domaine. On sait aujourd’hui que la Bromélaïne bio est efficiente :

– Sur l’état général du malade

– Sur les effets secondaires des traitements conventionnels

– En postopératoire

– Sur la destruction des cellules cancéreuses et leur prolifération

– Sur la convalescence

Il n’est évidemment pas question de la proposer actuellement comme traitement alternatif mais comme adjuvant à coup sûr. Des études depuis le début des années 70 montrent que les patients supplémentés en Bromélaïne bio voient la disparition de certaines tumeurs et une diminution des métastases.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer